Rencontre avec Morgane Lemot graphiste et experte en communication visuelle

with Pas de commentaire
Morgane Lemot - Lemot & L'image
Rencontre avec Morgane Lemot de Lemot & l’image Communication Graphique

Aujourd’hui j’inaugure une nouvelle forme d’articles, les interviews. Et pour l’occasion ma première invitée est Morgane Lemot, graphiste indépendante bourrée de talent, rencontrée à la Rurban Coop. Nous collaborons ensemble sur un projet dont je vous parlerai bientôt. Du coup nous passons pas mal de temps à débattre de nos métiers respectifs, de notre vision de la « com », du « print » et du « web ». Dans ce blog on parle d’idées, d’idées digitales et je trouvais plutôt intéressant de recueillir et de vous proposer les idées d’autres experts que moi !

La communication visuelle d’une marque, d’une entreprise est primordiale, elle est même stratégique.

Que penses-tu des webdesigns des sites de marques actuels ?

De mon œil de graphiste print de formation, je trouve les sites plutôt réussis !
Du moins pour les marques qui se sont pleinement emparées de ce média devenu incontournable qu’est le net.
Certains fonctionnent mieux que d’autres, mais je trouve que dans l’ensemble le niveau est bon. Il y a une belle variété d’approches et de traités graphiques.
Il reste cependant à certaines enseignes, PME et TPE à embrasser internet à bras le corps.
Mais une chose est certaine, il y a autant de designs que de designers même s’il y a des tendances qui se dégagent.
J’avoue que le style épuré et flat design du moment, n’est pas pour me déplaire !

Quelle est l’importance de la cohérence graphique des supports de communication dans l’identité visuelle d’une marque ou d’une entreprise ?

Primordiale, nécessaire, indispensable, gage de qualité…la liste est longue tant la cohérence est importante. Le but n’étant pas – que – de faire du beau mais de passer un message, des valeurs et de raconter l’histoire de la marque ou de l’entreprise à travers un design.
La cohérence sert le message et l’histoire que l’on souhaite raconter. Elle facilite l’identification et l’adhésion à travers l’ensemble des supports de communication (print ou web).
On peut dire tellement choses à travers l’image ! Cela demande une vraie réflexion et une implication de chacun des prestataires et du client pour une image juste, pertinente et cohérente.

Comment vois-tu les designs du futur ?

Ma boule de cristal est en réparation donc je vais faire approximatif ! Plus sérieusement, je n’ai pas la prétention de deviner ce que seront les tendances de demain. Je pense qu’il y aura toujours autant de variété et d’approches différentes. L’évolution des logiciels et des supports va certainement ouvrir encore plus le champs des possibles. Et je pense ne pas me tromper en disant que les sites internet de demain seront encore plus connectés, responsives et intuitifs !

On va juste espérer que le Comic Sans ne soit jamais tendance !

 

Il reste à certaines enseignes, PME et TPE à embrasser internet à bras le corps.

Ton conseil de pro à ceux qui lancent une entreprise ou créent une marque ?

De prendre le temps de la réflexion, savoir précisément quelles sont les valeurs de l’entreprise ou de la marque, quelle histoire raconte-t-elle, quel est leur ADN (pour reprendre ton expression).
D’être impliqué dans la création de leur identité graphique et de s’entourer de professionnels pour les épauler dans cette aventure.

Quel est ton parcours en tant que graphiste ?

Je suis devenue graphiste par un heureux hasard. À la base je me destinais à l’artisanat d’art.
Pour faire un bref résumé, une fois mon bac littéraire en poche et après une année en dilettante entre Histoire de l’art, décoration d’intérieure, concours des Beaux-Arts, je m’inscris à une année de mise à niveau en art appliqués (MANAA) dans une école parisienne. Parallèlement, je suis reçue aux Beaux-Arts de Bretagne mais la vie (l’amour !) fait que je décide de rester en région parisienne et de poursuivre dans les arts appliqués.

Après mon année de MANAA, je continue mon cursus par un BTS en alternance en communication visuelle (option édition, pub, graphisme). Pendant ces 2 années de formation entre théorie et pratique en milieu professionnel, je m’éclate graphiquement !

Je reste un an dans une grosse agence de pub parisienne mais ça ne me correspond vraiment pas. Je rejoints ensuite un collectif de freelances regroupés en agence. Très instructif de voir les différentes personnalités à l’œuvre, les manières de fonctionner sur leurs propres dossiers mais également sur des projets communs.
J’obtiens mon BTS en 2007. Me voilà donc à la recherche de mon premier « vrai » job.

Je reste quelques années dans une agence en province dans laquelle je me sens bien et qui me permets d’aborder des sujets et des supports très variés. L’avantage de ces petites structures est que l’on passe du logo de la PME du coin à la création de nombreux supports pour de grands groupes européens. J’aime cette diversité et la polyvalence que ça requiert.

Depuis lors, j’ai toujours posé mes bagages dans des agences à taille humaine, c’est un profil qui me correspond mieux que les « grosses usines de com’».

Devenir indépendante me trottait dans un coin de la tête depuis un moment.  En 2013, je subis un licenciement économique, et après un bref passage dans une entreprise où je ne m’épanouis pas, je décide de sauter le pas. C’est maintenant où jamais !

Retrouvez l’univers de Morgane, ses prestations et son expertise sur Lemot & l’image, Communication graphique, ainsi que sa page Facebook.

Pour d’autres bien bonnes idées contactez-moi.
Pour proposer de nouvelles questions de stratégies, c’est ici qu’il faut remplir le questionnaire.

N’hésitez pas à réagir à ce sujet dans les commentaires en-dessous.

Et bien sûr, si cet article vous a rendu service, partagez-le sur les réseaux et/ou à vos contacts !

Suivre Lise Cussonneau:

Consultante communication web

Créatrice d'idées originales en communication web et social media

Répondre