Rédiger pour le web : best practices 4/5

with Pas de commentaire

Rédiger pour le web - meilleures pratiques 4

Quelques conseils pratiques pour bien penser et rédiger tous les éléments de structure éditoriale qui composeront vos textes d’articles.

Les titres

Les titres de vos articles ou pages doivent être courts, simples et accrocheurs :
  • Pas plus de 10 mots
  • En une seule ligne
« Visibles » pour l’œil humain de l’internaute et le robot du moteur de recherche :
  • Mise en forme spécifique : corps de texte plus gros, typographie et couleur différente du reste du texte
  • Insérés dans une balise H1
Bien sûr vos titres doivent être optimisés SEO :
  • Autonomes dans leur signification et résumant à eux seuls le contenu du texte à suivre
  • Riches en mots clés principaux mais sans exagération

 

Les introductions ou chapô d’articles :

Textes courts et droits au but :
  • Pas plus de 50 mots
  • Limités à un court paragraphe
  • Tenant compte du principe de pyramide inversée pour le développement du sujet
Mises en forme spécifiques :
  • Uniquement du gras et ou un fond de couleur différent
  • Pas d’italiques, ni de souligné
Autosuffisantes :
  • Constitue la base de l’information, le reste de l’article apportant les détails
  • Se lit comme une brève
  • Doit répondre aux 5 questions de bases : Qui ? Quoi ? Quoi ? Où ? Pourquoi ?

Contenu de la page /article

Les intertitres :
  • Ils servent à rythmer le contenu et à améliorer le balayage de l’article par le lecteur
  • Insérer le contenu dans des balises titres H2, H3
  • Différencier la mise en forme du reste du texte
Les paragraphes :
  • Ils servent à découper l’information
  • Une idée phare par paragraphe, idée à positionner dès la première phrase du paragraphe
  • Utiliser la mise en forme gras pour rythmer le texte, souligner les mots-clés et attirer l’œil
  • Pas plus de 3 mots en gras par paragraphes

Les liens

En nombre limités :
  • Pas plus de 7-8 par page/article
  • Positionnés en bas de page
  • Limités dans le corps du texte pour ne pas distraire la lecture
  • Les textes d’ancres des liens ne doivent être ni trop longs, ni trop courts (entre 4 et 7 mots)
Utiles et pertinents :
  • Textes d’ancres optimisés SEO : mots-clés pertinents et précis pour la page cible
  • Mise en forme spécifique : en gras ou de couleurs différentes du texte, mais aussi de couleurs différentes pour liens visités et non visités, mais PAS soulignés
  • Ouvrir le lien dans la même fenêtre
  • Éviter les liens en doublon

Pour d’autres bien bonnes idées contactez-nous.
Pour proposer de nouvelles questions de stratégies, c’est ici qu’il faut remplir le questionnaire.

N’hésitez pas à réagir à ce sujet dans les commentaires en-dessous.

Et bien sûr, si cet article vous a rendu service, partagez-le sur les réseaux et/ou à vos contacts !

 

Suivre Lise Cussonneau:

Consultante communication web

Créatrice d'idées originales en communication web et social media

Répondre